Portrait de ville

La " ville colorée" du Harz est située au bord de la montagne. Wernigerode est une ville charmante où des maisons en colombage uniques et fascinantes dont la plus vieille parmi elles date de 1400 , rivalisent pour la bienveillance des visiteurs. La fondation de la ville se passe à l’ époque du défrichement qui a duré du 9 ième au 12 ième siècle. Les objets trouvés éprouvent que le défrichement central du KLINT a lieu à la fin du 9 ième siècle. Grâce à la situation favorable près de deux grandes routes de commerce à travers la montagne de Harz , la colonie de caractère paysan avait des bonnes conditions préalables pour la colonisation des commercants et des artisans.


La localité s` étendait et se transformait progressivement en village. Au début du 12 ième siècle , les comtes de Heimar ont acheté des terres pour faire bâtir leur bourg au - dessus du village. Pour la première fois , le nom de Wernigerode se trouve dans un document de 1121. Le 17 avril 1229 , les comtes de Wernigerode Conrad , Berthold , Gebhard et Burchard décernent le droit de ville aux citoyens. Protégés par les murailles qui entouraient déjà la ville, l’ artisanat et le commerce fleurissaient. Un peu plus tard , la « nouvelle ville » fut créée. C ‘ est seulement en 1529 que la vieille et la nouvelle ville se réunissent. La ville de Wernigerode recoit une propre constitution. Transformé d’ une maison de jeux en mairie , l’ hôtel de ville présente encore aujourd’hui la conscience de la bourgeoisie dans sa propre valeur.

En suite , la ville parcourt un développement dynamique , aussi grâce au tourisme qui se développe au 19 ième siècle. Sous le prince Otto de Stolberg - Wernigerode , chancelier adjoint de Bismarck , la ville vit une époque de splendeur. Les passages essentiels des premières lois sociales de l’ Allemagne furent élaborés au château. Heureusement , la deuxième guerre mondiale a épargné la ville - en majeure partie - et les affaires prospéraient.

L’ économie gardait aussi sa stabilité après le tournant ( réunification de l’ Allemagne ) au contraste avec d’ autres régions dans les nouveaux Länder.
Des spectacles intéressants pour tous les âges et tous les intérêts ont lieu régulièrement au centre de congrès et de culture. La location pour les tickets d’ entrée se passe dans l’ Office « Wernigerode Tourismus GmbH » sur la place de marché ou au centre- ticket « Vieille chapelle ».

Avec le premier juillet 2007 , en train d’une fusion , ,Wernigerode et également Quedlinburg , ville de patrimoine culturel mondial , ont perdu leur statut d’ un chef-lieu du district , en faveur de Halberstadt , ville voisine. Quand même , les établissements culturels , administrés par le district , continuent à enrichir la ville culturelle de Wernigerode. Des écoles musicales privées , p.ex. l’ école Yamaha et le studio de tambours Rigodon sont une offerte supplémentaire.

En 2006 , la ville de Wernigerode a hébergé le Festival du Jardin de Saxe-Anhalt . Le terrain restera un parc de repos pour les habitants de la ville et sur place , on présentera le projet « la montagne de Harz en miniature ». Des belles vues ( sur la ville , le château et le Brocken ) vont s’ harmoniser avec les modèles à l’échelle et fidèles en détail. Une vraie curiosité !
On pourrait continuer à énumérer la liste des particularités qui font le charme et l’ amabilité de la ville - non seulement pour les touristes mais aussi pour les habitants.
Aussi dans les trois localités Minsleben , Silstedt et Benzingerode qui appartiennent à la ville , beaucoup a changé. D ‘ un part , on a su garder le caractère de campagne , mais d’ autre- la vie communale dans les clubs et les associations est très vivante.

Le touriste peut faire revivre le passé dans le musée d’ école à Benzingerode , dans le musée de moulin à Minsleben et dans le musée-ferme à Silstedt. Les employés de l’ Office de Tourisme sont à la disposition pour renseigner les visiteurs et ils organisent des tours de ville , la visite de l’hôtel de ville avec le « maître Hilleborch ».

 

 

dos